Inscrivez-vous pour ne rien rater !

Toutes les nouvelles sur votre boite mail.

Une semaine dans le Sud-Ouest de l’Angleterre – Partie 1

Il y a quelques mois avant mon retour en France je me suis organisée un petit roadtrip dans le sud-ouest de l’Angleterre. C’était pour moi un dernier voyage avant la fin de mon année Erasmus, un dernier moment passé à profiter des campagnes britanniques et à emmagasiner le plus de souvenirs possible.

Ce voyage je l’ai fait avec un budget restreint de 300€ pour huit jours, tout compris. En comptant 15€ par jour de nourriture, pas de frais de logement, simplement le transport en train/bus et à pied. Le transport… même avec la carte de réduction j’en ai eu pour plus de 150€. Bon je vous avoue avoir dépasser légèrement ce montant parce que je n’ai pas réussi à trouver des coachsurfer dans certaines régions reculées. Il doit y en avoir, mais comme ce sont certainement des endroits touristiques ils doivent avoir de nombreuses demandes tout au long de l’année.

Enfin bon, voici quelques astuces :

  • Pensez au coachsurfing si vous partez seul, ça vous économisera le prix d’un hôtel et cela vous permettra de rencontrer un local (un ‘vrai de vrai’)
  • Si vous partez avec des amis la méthode ‘AirBnB’ est parfaite, si vous vous débrouillez bien et réservez en avance vous pourrez vous en tirer facilement à moins de 10€ par nuit et par personne pour un logement tout à fait convenable.
  • Avec la dernière méthode plus besoin d’acheter continuellement en fast food ou de manger des vieux sandwichs sodebo. Vous aurez une cuisine prête à l’emploi pour vous préparer plein de succulents mets.
  • Si vous partez seul et en voiture pensez au covoiturage, blablacar a un site anglais également et c’est bien pratique pour économiser le prix du péage et de l’essence.
  • Les daypass peuvent être aussi pratique si vous n’avez pas de voiture ou si vous voulez faire un break.

 

Le 1er Mai donc, me voilà sur la route en partance de Manchester pour aller visiter la jolie ville de Bristol.

Je ne suis restée à Bristol qu’une courte journée, trop peu donc pour pouvoir clamer commencer à connaître la ville. Cependant j’y ai passé un moment fort agréable, et pour une ville qui n’est pourtant pas en bord de mer, on y sent partout l’air marin. Bristol est une ville qui attache beaucoup d’importance à son histoire navale. John Cabot, qui fut l’un des premier à naviguer vers le continent Américain, est parti sur un navire depuis Bristol ! La navigation, les frégates, tout ça c’est l’héritage de cette ville, sa culture.

D’ailleurs en se baladant sur les quais on peut admirer la reproduction du bateau sur lequel est parti J.C, du nom de ‘Matthew’. (Le même nom que mon prof de trad à Manchester!)

Le matin depuis la gare vous pouvez embarquer sur l’un des petits bateaux à touristes qui vous amène à travers les canaux visiter la ville. D’habitude je vous dirais de faire attention aux pièges à touriste, mais pour le prix je vous le dis foncez. J’ai payé 4.60€ pour une bonne demi-heure de trajet, et j’ai pu voir de près le ‘Bristol Harbour’, le Matthew et autres bateaux/navires digne d’un film de pirate. Non seulement les vues étaient sympathique, mais les conducteurs des bateaux étaient très gentils. Nous avons discutés, ils m’ont indiqués plusieurs endroits à visiter ainsi que leur lieux favoris dans Bristol. Ma journée a commencé au poil et je pense sincèrement que c’est grâce à eux !

Edit: Ces bateaux sont appelés ‘Packet Boat’ en anglais ! Voila pour vos recherches.

Si vous souhaitez boire un verre ou manger un bout dans un endroit déjanté et carrément stylé je vous conseille le ‘Steinbeck and Shaw’

ClwK8kIWgAAOjJ9Ceci n’est pas ma photo.

Je me suis baladé longuement à travers les dédales de ‘food truck/van/car’ qui s’étaient éparpillés sur toutes les places de la ville à l’occasion de l’événement ‘Bristol Foodies’ et j’ai assisté à un petit concerto quatuor très sympa qui reprenait des inoubliables de musique classique. Bien évidemment, j’ai aussi cherché du regard et croisé les nombreux tags et graffiti de la ville. Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle la ville aux tags d’ailleurs, et contrairement à ce qu’on peut en penser les habitants sont très fiers de cet art souvent mal réputé. C’est ici qu’est né et que s’est épanoui le grand Banksy après tout.

J’ai beaucoup aimé flâner dans les rues, admirer les canaux, les gens, entendre le cri des mouettes. Bristol est une ville où il semble faire bon vivre !

Assez tôt pourtant je suis parti en direction de Bath pour continuer mon séjour. Le train prend à peine trente minutes j’ai à peine eu le temps de souffler.

N’ayant pas trouvé d’hôte en coachsurfing, j’ai opté pour la seconde option la moins chère : l’auberge de jeunesse. Il me semble avoir payé 14 ou 15£ la nuit dans un des plus grands dortoir et si mes souvenirs sont exacts c’était à l’auberge ‘Bath Backpackers’. L’établissement était plutôt propre, il n’y a eu aucune nuisance la nuit, les douches étaient… corrects. De ce que j’ai pu voir le dépôt de bagages était sécurisé. Par contre ne comptez pas sur la vitesse et la fluidité des ordinateurs. Sincèrement mon windows 98 tourne plus vite.

Enfin bon, en fin d’après-midi j’ai donc déposer mes bagages et je suis allée explorer la ville en allant d’abord vers la rive sud. Si vous avez un peu de temps je vous conseille vivement d’aller vous promenez jusqu’à Alexandra Parc. Vos poumons ne vous remercieront pas, c’est 25mn de montée et 300 marches, mais la vue est splendide. Le canal que vous traversez est ravissant, et ce particulièrement lorsque le soleil commence à faiblir. Et le coucher de soleil en haut du parc est… wow. Je n’ai absolument pas regretté ma détermination à monter là-bas. C’est calme, apaisant et si vous cherchez un bon spot photo vous l’avez.

Je suis ensuite revenue tranquillement dans le centre ville et la nuit étant tombée j’en ai profité pour me perdre et errer à mon rythme dans les rues.

Le lendemain je me suis levée tôt et je suis parti en direction de la fameuse ‘Pump Room’ et des bains romains qui donnent son nom à la ville. Je suis parti tôt pour arriver pile pour l’ouverture en me disant qu’en début de mois de Mai la chance de commencer avec un nombre trop grand de touriste serait relativement bas. ET POURTANT ! Je suis arrivée la première, et après avoir acheté mon ticket (oui parce qu’avant j’aurais pu faire machine arrière et ça aurait été trop beau) j’ai vu arriver derrière moi une horde de collégiens Français (les pires!), ainsi qu’une vingtaines de touristes asiatiques. L’horreur.

Bon, bien évidemment je m’en suis accommodée mais je vous avoue avoir été assez déçue. Cependant la matinée est quand même restée très intéressante et je ne regrette pas d’être allée voir les termes.

En sortant je me suis dirigée vers le ‘Royal Crescent’ en profitant d’une balade dans le parc un peu plus bas, le Royal Victoria Parc, puis je suis revenue vers le sud-est pour voir le fameux Pulteney Bridge. De là-bas je suis partie en virée à bord d’un petit ‘Packet Boat’ jusqu’à un petit village non loin du nom de Bathampton. Il n’y a pas grand chose à faire là bas mis à part siroter un cocktail et se promener dans la campagne. Personnellement j’en ai profité pour admirer la vue du fleuve et essayer de trouver la faune locale dans le petit coin de forêt environnant. Le guide a été plutôt sympathique et nous a raconté tout un tas d’histoire sur la ville, sa création et son évolution le tout en voguant sur le canal au retour.

Après ça je me suis baladé encore quelques instants et je suis parti en direction de Bournemouth.

Je dois dire que Bath fut une de mes villes préférées. Elle est grande, blanche, spacieuse, elle a un côté un peu propret je trouve, mais les gens y sont absolument agréables, le soleil était au rendez-vous, et plus important, à Bath on ne s’ennuie pas.

Entre les bains, le parc, les virées en bateau, la vue, les monuments… il y a de quoi faire !

La suite en partie 2.

Ish Please
Post Author
Ish Please
Salut, je m'appelle Manon. Et si vous lisez ça il y a de grandes chances que vous me connaissiez déjà. J'écris un blog sans prétentions, et sans aucune ambition ; simplement pour déposer quelques pensées, écrits et souvenirs qui resteront ici à l'abri du temps et de l'oubli.

A glimpse of happiness :

Join to Instagram